7:56 - vendredi septembre 22, 2017

Béjaïa: La nouvelle gare maritime entièrement livrée en mai

La nouvelle gare maritime de Béjaïa sera livrée entièrement en mai 2017, soit avant le début de la prochaine saison estivale, a promis le PDG de l’entreprise portuaire de Béjaïa (EPB), lors de la visite d’inspection et de travail sur le chantier, effectuée par le wali de Béjaïa, Mohamed Hattab, en fin de semaine dernière. “Cette nouvelle gare maritime est en mesure de traiter 500 000 passagers et 100 000 véhicules par an, a expliqué le PDG de l’EPB, Achour Djeloul. Le taux d’avancement des travaux est à 80%. Il s’agit essentiellement de procéder au revêtement des surfaces et des pistes, ainsi qu’à l’installation des équipements techniques. Le seul reproche fait par le chef de l’exécutif au bureau d’étude est de n’avoir pas veillé au mariage de l’architecture de la façade extérieure de la gare maritime avec l’environnement existant tout au long de la baie. Pour rappel, les travaux de construction de cette nouvelle gare maritime, lancés en 2013, ont été confiés à l’entreprise publique «Batimetal». Le coût du projet est de l’ordre de 4 milliards de dinars, puisés sur fonds propres de l’entreprise portuaire de Béjaïa (EPB). Avec la mise en service de cette nouvelle gare maritime, les conditions seront réunies pour assurer un meilleur transit aux voyageurs. En plus de la qualité d’accueil et de l’organisation des formalités de contrôle, qui seront meilleures, les délais d’embarquement et de débarquement seront réduits. L’objectif est de traiter un car-ferry en moins d’une heure. Par ailleurs, le wali de Béjaïa, qui était en sortie d’inspection et de travail dans la daïra de Béjaïa, a inspecté le projet de rénovation du système d’alimentation en eau potable de la ville de Béjaïa. Ce projet, une fois achevé, permettra d’améliorer la qualité d’eau distribuée et d’alimenter la ville 24H/24. Pour une meilleure gestion de ce réseau de distribution d’eau, un système de télégestion et télécommande y a été intégré. En outre, ce système facilitera la tâche d’exploitation et de maintenance de ce réseau. Puisque ce dernier traverse le centre-ville, le premier responsable de la wilaya a instruit le directeur de l’hydraulique d’éviter des désagréments aux citoyens en veillant à une bonne organisation des chantiers, ainsi qu’à la remise en état initial des routes à chaque fin de travaux. «Il faut procéder au travail par section», a-t-il demandé à l’entreprise en charge de ce projet. Selon le constat de M. Hattab, la wilaya de Béjaïa est très en retard dans le secteur de l’hydraulique, avec un taux de raccordement à l’AEP estimé à 97%, alors que celui de l’assainissement est de 95%. Pour booster ce secteur, une commission du ministère de l’hydraulique sera dépêchée dans la wilaya dès la semaine prochaine, a annoncé le wali de Béjaïa. «Elle est chargée d’établir un diagnostic de ce secteur dans la wilaya», a-t-il affirmé.

article la dépêche de kabylie 2017 02 04

Filed in: Actualités, Economie

No comments yet.

Leave a Reply