2:03 - mardi septembre 25, 2018

Bouteflika prépare « sérieusement » la révision de la constitution

Bouteflika prépare « sérieusement » la révision de la constitution

BOUTEFLIKA
Au moment où la CNLTD revendique des Présidentielles anticipées et où le FFS propose une conférence pour le consensus national, le chef de l’Etat ressuscite le débat sur la révision de la constitution.

Dans un message aux participants à la conférence scientifique africaine sur « l’évolution du Droit constitutionnel en Afrique », lu en son nom par M. Mohamed Ali Boughazi, conseiller à la présidence de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé ce lundi 24 novembre que l’Algérie se préparait « sérieusement » pour la révision de sa Constitution « en se basant sur les résultats des larges consultations organisées à cet effet ». Des consultations, faut-il le rappeler, mené par son Directeur de cabinet Ahmed Ouyahia en deux mois après la Présidentielles d’avril 2014.

 Le chef de l’Etat a précisé que l’objectif de cette révision prochaine était de « dégager un consensus autour des questions fondamentales et garantir l’efficacité des nouvelles dispositions constitutionnelles ».

« Il est clair que l’objectif visé est de faciliter le processus d’ouverture de la société algérienne, en oeuvrant à la préservation de sa stabilité et en lui épargnant les perturbations que connaissent différents pays du monde en cette ère marquée par de profondes mutations », lit-on encore dans le message de Bouteflika.

« Pour ce faire, nous veillons particulièrement à ne pas verser dans l’imitation ni dans l’improvisation. Notre pays qui a subi les affres du terrorisme, refuse de s’aventurer dans pareille entreprise, qui souvent engendre des drames et que notre société rejette d’emblée », a insisté le président Bouteflika.

Évoquant les précédents amendements constitutionnels, Bouteflika précisera que ceux engagés par l’Algérie depuis les années 90 jusqu’en 2008 traduisaient « la volonté politique d’adapter la loi suprême du pays aux mutations de la société et de se doter de l’instrument juridique nécessaire ».

Filed in: Actualités

No comments yet.

Leave a Reply