1:02 - mardi septembre 25, 2018

Fellag «Un espoir, des espoirs». Sortie le 1 er octobre 2014

«Un espoir, des espoirs» de Fellag

Dans un bistro du Boulevard Ménilmontant à Paris, deux hommes se croisent et discutent. fellag un espoir, des espoirs

Il y a « Un », jeune homme issu de la deuxième génération d’immigrés algériens, bardé de diplômes, ambitieux. Il projette d’aller s’installer en Algérie pour y vivre et y investir.
Face à lui se trouve « Deux », un habitué du bar, sexagénaire, ancien réfugié politique. « Un » demande à « Deux » ce qu’il pense de son projet de départ pour l’Algérie.
« Deux » commence à lui raconter la longue histoire d’un type mystérieux nommé l’Espoir, qu’il a connu petit au cours des folles journées de l’Indépendance. Tout en démythifiant cette personnalité complexe, il lui parle de toutes les manipulations dont l’Espoir a été victime, quel que soit le pouvoir en place. Il lui narre les déboires subis par l’Espoir, mais aussi ses propres lâchetés, ses supercheries, ses fanfaronnades et son opportunisme.
Avec humour et tendresse, les aventures de l’Espoir incarnent cinquante ans de l’Histoire algérienne, entre ombre et lumière.

L’auteur

Prix Raymond Devos pour la langue française (2003), Fellag est à la fois comédien, humoriste et écrivain. Il a notamment joué dans Bashir Lazhar de Philippe Falardeau, qui lui a valu le Génie du meilleur acteur canadien (2012). Il a publié trois recueils de nouvelles et trois romans aux éditions Lattès :C’est à Alger (2002), Le Dernier Chameau et autres histoires (2004),Comment réussir un bon petit couscous (2003), Rue des petites daurades(2001), L’Allumeur de rêves berbères (2007) et enfin, illustré par Jacques Ferrandez, Le Mécano du vendredi (2010).

Image de prévisualisation YouTube
Filed in: Actualités, Culture

No comments yet.

Leave a Reply